Sélectionner une page

Le 21 février 2020, Jean-Marie Bernard avait remis une queue de louve à la préfète Cécile Bigot-Dekeyzer lors de sa cérémonie de départ et avait alors revendiqué un « acte politique » pour soutenir les éleveurs.

Vendredi 12 mars 2021, la justice a condamné le président du conseil département des Hautes-Alpes à 10 000 euros d’amende, dont 5 000 avec sursis.

Lire la suite ici

Voir nos précédents articles sur le sujet en cliquant ici et .

La Rédaction

Jean-Marie BERNARD, président du Conseil Départemental des Hautes-Alpes

Copie d’écran du site du Conseil Départemental des Hautes-Alpes (05)