Sélectionner une page

Par arrêt du 25 février [2019], le Conseil d’Etat annule des arrêtés ministériels qui autorisaient l’emploi de gluaux pour capturer, officiellement des grives, en fait, tous les petits oiseaux dans la région PROVENCE CÖTE D’AZUR.

Tout oiseau pris par la glu est irrémédiablement perdu.

Quelques centaines de braconniers, issus d’un passé sinistre, tuent ainsi les petits oiseaux comme leurs homologues des LANDES tuent des pinsons et des ortolans et d’autres, dans les ARDENNES, étranglent des grives dans des lacets.

Le Conseil d’Etat, à la requête de la LPO, censure ces arrêtés pour des vices de forme, à savoir, un défaut de concertation du public.

Sur le fond, il faut savoir que ces modes de chasses massifs et non sélectifs sont abandonnés en Europe et qu’en 2004, l’Espagne fut condamnée pour une telle utilisation de gluaux à la chasse et se conforma à cet arrêt de la cour de justice de l’union européenne.
La France et sa chasse calamiteuse font exceptions honteuses.

Ne doutons pas que le monarque appuiera les braconniers, marquant là encore son mépris du peuple Français

CVN