Sélectionner une page

Les ministères de l’agriculture et de l’intérieur font appel du jugement du tribunal administratif de PARIS du 1er février 2022, qui censura le volet idéologique de la mission de la cellule de gendarmerie DEMETER.

Pour justifier leur recours, les ministres soulignent les bons résultats de cette cellule dans le domaine de la répression des vols et dégradations en milieu agricole.
Ils feignent d’oublier que seule la mission idéologique de leur cellule « milicienne » a été censurée par le tribunal et non l’aspect de répression des infractions de droit commun.

L’objectif des politiciens est de satisfaire les velléités liberticides de la FNSEA et des chasseurs désireux de faire taire leurs contradicteurs.
Empoisonneurs, tortionnaires d’animaux et pollueurs aux biocides n’aiment pas la lumière et la vérité.

Vive l’agribasching ! s’il signifie liberté d’expression et de critiques.

Le spectacle de la classe politique gouvernante est pitoyable : ce ne sont que des acteurs en représentation, jouets de tous les lobbies, apôtres de toutes les capitulations morales sur la scène internationale comme face à quelques hordes de négationnistes des droits du Vivant.

Gérard CHAROLLOIS
CONVENTION VIE et NATURE
TEL 06 76 99 84 65