Sélectionner une page

Le député LFI Aymeric CARON dépose une proposition de loi visant à abolir la torture tauromachique en France.

Selon toutes les enquêtes d’opinion, entre 74% et 80% des contemporains souhaitent l’abolition de cette monstruosité.
J’aimerais vous annoncer que le 24 novembre [2022, ndlr], lors de la “niche parlementaire” de LFI, la proposition de loi sera retenue par l’Assemblée Nationale.

Le député Charles FOURNIER (EELV) dépose une proposition de loi portant, entre autres, l’interdiction de la chasse le dimanche, ce à quoi aspirent 80% des Français.
Bien sûr, les groupes parlementaires auxquels appartiennent ces élus de mieux voteront ces propositions de lois conformes à la volonté de l’immense majorité du pays.

Mais le monarque, d’une part, les partis conservateurs, d’autre part, feront obstacle à ces avancées de civilisation.
Ils servent les lobbies et injurient quotidiennement le peuple en l’assimilant à une horde d’arriérés sanguinaires.
Pour eux, les lobbies font la loi.

De quoi la corrida est-elle le nom ?

D’une perversité avilissante, mais aussi d’un marqueur politique.
La France n’est pas une démocratie.

Pour l’avoir compris, beaucoup de citoyens, écoeurés par ces politiciens nauséabonds qui avalisent les pires cruautés, désertent les bureaux de votes.
L’abstention monte de scrutin en scrutin et les bonimenteurs du conservatisme feignent de s’en affliger.
En vérité, ces gens-là s’accommodent volontiers du retrait civique, n’ayant rien à faire de la démocratie, des élections, du soutien ou des volontés majoritaires.
Pour eux, une élection n’est qu’une manipulation de plus pour pérenniser leur pouvoir, l’indifférence et le mépris des citoyens ne les touchent pas.

Pour eux, seules comptent la confiscation de la République et les apparences formelles.

Voilà pourquoi la corrida, la chasse à courre, les homicides du dimanche, le massacre de la Nature, l’insulte au respect de la Vie perdureront en ce pays plus que partout ailleurs.
Une classe politique ringarde et prisonnière d’une vision archaïque du peuple sévit contre la volonté des citoyens.

Alors faut-il rejoindre l’armée des dégoûtés et s’abstenir ?
NON.
Les ennemis de la Terre, les tortionnaires d’animaux, les exploiteurs de la Nature et des gens ne règnent que par cette abstention.
DÉGAGEZ-LES, pour une société plus heureuse, plus bienveillante, plus honnête, une société dans laquelle tauromachie et chasse ne feront plus leur loi thanatophile !

Gérard CHAROLLOIS
Convention Vie et Nature